//Normes antipollution Euro 4, 5 et 6 : Tout savoir
Normes antipollution Euro 4, 5 et 6 : Tout savoir 2018-07-07T14:10:25+00:00

Découvrir les normes

antipollution Euro 4, 5 et 6

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 MINUTES

Depuis l’année 1991, la norme Euro est là pour permettre de réduire les émissions polluantes des véhicules. Cette norme est constamment en évolution, et a tendance surtout à se durcir. Cependant, quelle est la véritable signification de toutes ces normes ? Comment sont-elles réellement contrôlées ? Dans cet article, comparer-votre-asurrance-auto.fr vous dit tout.

Présentation de la norme euro

La norme euro a été mise en place dans le but de réduire toutes les émissions de gaz polluants qui proviennent des voitures. Le but est notamment de forcer tous les constructeurs automobiles à fabriquer des véhicules plus propres. Cette norme a tout d’abord touché les poids lourds, mais depuis 1991 elle concerne aussi les véhicules légers. Il existe différents normes pour les véhicules légers de 1 à 6. Lorsque la norme est élevée, cela signifie qu’elle est plus récente.

Voici les différentes normes qui existent à ce jour :

  • Euro 1 : 1er janvier 1993
  • Euro 2 : 1er janvier 1996
  • Euro 3 : 1er janvier 2001
  • Euro 4 : 1er janvier 2006
  • Euro 5 : 1er janvier 2011
  • Euro 6b : 1er septembre 2015
  • Euro 6c : 1er septembre 2017

Il faut savoir que depuis septembre 2015, tous les véhicules neufs présents au sein de l’Union Européenne doivent impérativement répondre à la norme Euro 6.

Besoin d’une assurance auto pas chère ?

JE COMPARE LES ASSURANCES

Quels sont les tests effectués sur les véhicules ?

Il faut savoir que le fait de devoir répondre à certaines normes est délicat pour les constructeurs qui doivent faire des efforts conséquents en recherche et engendrer des investissements conséquents. Finalement, ce n’est que le résultat qui compte et il n’y a pas de recette miracle pour pouvoir y arriver sans devoir se ruiner.

En tant que constructeur, il est donc nécessaire d’apporter les performances nécessaires au véhicule tout en respectant les normes, ce qui n’est pas si évident. En effet, on se rappelle notamment le cas de Volkswagen. Pour effectuer les contrôles, c’est le NEDC qui est utilisé. C’est une série de tests qui permet de tester le véhicule sur plusieurs accélérations et décélérations. Ainsi, à chaque fois, les émissions polluantes sont mesurées. Depuis septembre 2017, le NEDC est remplacé par le WLTC, car il a été estimé que cette technique ne donnait pas des résultats assez efficaces et précis. Ainsi, ce nouveau test permet d’obtenir des résultats bien plus proches de la conduite réelle d’un automobiliste.

Quelle est la fiabilité des tests ?

Les tests antipollution furent clairement remis en question au cours de l’année 2015, notamment à cause du scandale de Volkswagen. Dans certains cas, les tests peuvent paraître douteux. De plus, les véhicules sont tous testés dans des centres et non pas sur la route dans des conditions réelles. La consommation est également limitée étant donné que les pneus sont surgonflés dans la majeure partie des cas. Il faut savoir également que les entrées d’air sont scotchées ce qui permet de rendre le véhicule plus aérodynamique. N’oublions pas aussi que le moteur est très bien graissé. Ainsi, les constructeurs vont afficher des émissions inférieures à ce que le véhicule va réellement émettre dans les conditions de conduite réelles.

Quels sont les polluants concernés ?

Les polluant mesurés durant les tests vont être différents notamment si le véhicule fonctionne à l’essence ou au gazole. De plus, avec l’évolution des normes, ces dernières prennent en compte de plus en plus de nouveaux polluants. Les oxydes d’azote sont pris en compte avec une limite fixée à 80 mg/km en 2015. Les particules fines sont limitées à 4,5 mg/km.

L’assurance mobile et la norme Euro

Est-ce que le fait que votre véhicule soit en norme Euro 4 ou 6 a une influence sur le prix de votre assurance automobile ? De manière directe non, mais de manière indirecte oui.

En effet, il faut savoir que les véhicules qui ne respectent pas cette norme ne peuvent pas être commercialisés au sein de l’Union Européenne. Ainsi, si vous possédez un véhicule en norme Euro 4, cela signifie alors que votre voiture a été mis en circulation pour la première fois entre 2006 et 2009. L’ancienneté du véhicule a une conséquence directe sur le montant de votre prime d’assurance automobile, et la norme Euro est liée.