//Vignettes antipollution : Tout savoir
Vignettes antipollution : Tout savoir 2018-07-07T14:09:48+00:00

Tout savoir sur

les vignettes antipollution

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 MINUTES

Les vignettes antipollution appelées ” Crit’Air ” ont désormais fait leur apparition officielle. Leur création fut souvent retardée, mais elles sont dorénavant réellement présentes. Ces vignettes permettent de repérer les véhicules qui ont le droit de circuler durant les pics de pollution ou dans les endroits où la circulation est restreinte. Quels sont les véhicules concernés et quel est le principe de ce nouveau dispositif ? Dans cet article, ces vignettes Crit’Air n’auront plus aucun secret pour vous.

Présentation de la vignette Crit’Air

La vignette Crit’Air doit être présente sur les voitures, motos et tous les véhicules légers pour indiquer le niveau de pollution du véhicule par rapport à sa date d’immatriculation.
Cette vignette est notamment présente pour permettre aux autorités d’aménager la circulation si elles le désirent ainsi que leur politique de stationnement locale. Cela a notamment pour objectif d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons en encourageant l’achat de véhicules le plus propres possible.

Besoin d’une assurance auto pas chère ?

JE COMPARE LES ASSURANCES

Les pics de pollution et la circulation restreinte

Lorsque des pics de pollution font leur apparition, les vignettes permettent notamment d’identifier rapidement les véhicules qui sont autorisés à circuler. Une circulation alternée peut également être mise en place à l’aide des plaques d’immatriculation.

Il faut savoir que les préfets de certaines zones sont en droit de restreindre la circulation en s’appuyant sur les vignettes. Cela permet notamment à certains véhicules trop polluants de circuler dans certaines zones bien précises. Attention tout de même, le préfet n’est pas en droit de faire ce qu’il veut. Une étude environnementale doit être réalisée pour restreindre la circulation. Les communes limitrophes doivent également donner leur avis. Finalement, avoir recours à la circulation restreinte permet notamment d’apporter des avantages aux propriétaires des véhicules les moins polluants qui se sentent alors privilégiés. Le but étant également de permettre à ces propriétaires de profiter de meilleures conditions de stationnement et de circulation à la fois.

Quels sont les véhicules concernés par ces vignettes ?

Tous les véhicules sont concernés par les vignettes et même les deux-roues, à l’exception des véhicules suivants qui ne sont pas concernés :

  • Les véhicules d’urgence
  • Les véhicules de collection
  • Les engins agricoles et de chantier
  • Les véhicules de transports de marchandises

Quel est le prix de cette vignette ?

Certes on vous oblige à acquérir cette vignette Crit’Air, mais quel est le tarif ? Le prix est fixé à 3,70 €, mais ce tarif peut varier d’une ville à une autre. Si vous désirez vous en procurer une, vous devrez en faire la demande directement sur le site www.certificatair.gouv.fr. Il vous suffira ensuite d’attendre quelques jours avant de recevoir votre macaron par voie postale en prenant à votre charge les frais d’envoi.

Est-ce que cette vignette est obligatoire ?

Cela dépend tout simplement de votre collectivité territoriale. Dans tous les cas, sachez que depuis le 16 janvier 2017, cette vignette est complètement obligatoire pour circuler à Paris. Cependant, elle n’est pas encore obligatoire dans de nombreuses villes de France.

Les sanctions encourues

Si une zone de circulation restreinte est mise en place, vous avez alors trois mois pour vous procurer cette vignette Crit’Air sans aucun risque de sanction. Cependant, après ce délai, vous serez alors sujet à une amande de 68 €. Sachez également qu’il est interdit d’utiliser des fausses vignettes. Vous pourriez également avoir un procès-verbal si votre vignette est illisible ou si vous ne respectez pas les exigences de classification.